Les frères Abernathy, l’incroyable exploit de deux enfants!

En cette période difficile, aiguisons notre soif absolue de liberté, préparons nos vélos, nos chaussures de marche, avec en point de mire, cet objectif qui se rapproche, le déconfinement !

En attendant, nous vous proposons une belle histoire d’aventures. Elle est d’autant plus belle, qu’elle est véridique…

Nos héros sont deux enfants, de 10 et 6 ans.

Pour apprécier l’exploit, imaginez votre enfant rentrer seul d’une balade en forêt ou en montagne, à 2500 kilomètres de distance de votre domicile, à travers des chemins boueux, traversant des rivières et des prairies fréquentées par des bêtes sauvages et des bandes de hors-la-loi !

C’est pourtant ce qu’un père a accepté pour ces deux fils, Louis et Temple Abernathy, en 1910 !

Cette histoire se passe aux Etats-Unis.

Jack Abernathy, le père des deux gamins, est Marshall de l’état de l’Oklahoma. Ce poste, il l’a reçu des mains du président américain de l’époque, Théodore Roosevelt. Les deux hommes sont amis. Théodore, ou Teddy pour les intimes, aime les individus qui personnalisent l’esprit pionnier de cette Amérique sauvage, où tout reste à construire. Et Jack est le parfait exemple d’homme courageux au caractère bien trempé. Il s’est fait connaître en capturant des loups à mains nues.

Sa pauvre femme Jessie est morte peu de temps après avoir mis au monde leur deuxième fils, Temple.

Il incombe désormais à Jack d’éduquer seul ses deux enfants. Très tôt donc, les deux frères vont se confronter à la rudesse pédagogique de leur père.

C’est ainsi que, depuis le ranch familial, les deux frères se rendent seuls et à cheval, à Santa Fe, ville distante de 900 kilomètres. Nous sommes en 1909, Louis a 9 ans, et Temple 5 ans. Déjà l’aventure suscite l’intérêt de la presse locale. Les enfants seront même suivis et protégés de loin par une bande de hors-la-loi, admiratifs du courage des gamins. 

Fort de cette première expérience, les enfants voyageurs se tournent cette fois vers la Côte Est. 

Après plusieurs mois passés en Afrique à trucider des Lions et des Éléphants, l’ancien président et ami de la famille Abernathy, Théodore Roosevelt, va rentrer au pays où il sera accueilli à New York par un immense cortège. Louis et Temple ne veulent pas manquer l’occasion. Cette fois, le voyage est long de 2500 kilomètres!

Encouragés par leur père qui les entraîne aux différentes techniques de survie, les deux frères se mettent en marche, à califourchon sur leur monture respective, au début du mois d’avril 1910.

Jack, lui, se rendra à New York en train, c’est là qu’il les attendra.

Les deux enfants vont crapahuter ainsi sur des chemins recouverts de poussières et de boue, ils vont lutter contre le courant de rivières tumultueuses, affronter les bêtes sauvages et un climat hostile. Le cadet, Temple, va même être atteint d’une forte fièvre suite à une tempête de neige, mais rien ne les décourage, et à mesure qu’ils avancent vers l’Est, leur popularité grandit. Désormais, les plus grands journaux du pays font de l’expédition des deux frères, leur première page. 

Durant leur voyage ils vont ainsi rencontrer de nombreuses personnalités parmi la population qui sort pour les accueillir. Dans les villes traversées, on leur offre des repas et dorment dans les hôtels les plus luxueux, où les patrons voient là un bon moyen de se faire de la publicité. Les enfants sont devenus, au fil de leur parcours, des vraies célébrités!

Ils retrouvent leur père à New York le 18 juin 1910, après deux mois d’un voyage harassant. Acclamés par la foule, ils auront l’honneur de défiler aux côtés de l’ancien président, Theodore Roosevelt.

Et leurs aventures ne vont pas s’arrêter là. Ils convainquent leur père de ne pas rentrer en train, et achètent une voiture pour le voyage de retour qui durera 21 jours.

En 1911, accros aux émotions fortes, ils acceptent de relever le défi proposé par un journal, de relier New York à San Francisco en 60 jours, à cheval.

Ils échoueront, en établissant tout de même un record de vitesse de 62 jours.

Les années vont passer, et leurs exploits vont sombrer doucement dans l’oubli. 

Louis deviendra avocat et décédera en 1979. Temple va travailler dans l’industrie du pétrole, il s’éteindra en 1986, refermant la page sur une époque aventureuse et l’incroyable odyssée de deux enfants.


Découvrez notre Nouvelle correspondante

Le voyage de Petit Dragon Rouge


Pour accompagner cette petite aventure kilométrique, voici une recette de gâteau sec de Mamie-Nette, facile à réaliser et à conserver. Originaire du Sud de l’Italie, on l’offre pendant la semaine de Pâques.

Voici les Campanare !


Campanare

Environ une trentaine de biscuits (en fonction de la taille de biscuits désirés)
Préparation : 20mn
Cuisson : 15mn

Ingrédients 

500 gr de farine
250 gr de sucre semoule
125 gr de beurre
3 œufs
40 ml d’huile de tournesol
1 sachet de sucre vanillé
1 sachet de levure chimique
zestes d’orange ( facultatif )
1 jaunes d’œuf, pour la dorure

Réalisation

Préchauffez le four à 180°c.
Dans un récipient, mélangez tous les ingrédients secs.
Faites un puits au centre, et incorporez les œufs, l’huile et le beurre ramolli.
Sablez à la main jusqu’à formation d’une pâte homogène.
Farinez et étalez la pâte à l’aide d’un rouleau à pâtisserie.
Détaillez des formes d’un demi-centimètre d’épaisseur.
Disposez les biscuits sur une plaque de cuisson.
A l’aide d’un pinceau, badigeonnez-les avec le jaune d’œuf. 
Enfournez pour 10-20 minutes. Les biscuits doivent être bien dorés.
Enveloppez-les dans un linge propre, prenez votre baluchon, et partez à l’aventure à travers champs, sur les chemins boisés et fleuris…
Ou mangez-les simplement pour le Quatre heures!

Bon appétit!

Testez et Envoyez-nous vos photos!
BON APPETIT !!!



Retrouvez nous sur les réseaux sociaux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s