Tremblement de Terre … Ces étranges signes qui peuvent nous sauver.

Le saviez-vous ?
 
  La nuit commence à tomber sur le couvent Saint-François de Cumana, au Vénézuela, et les moines vont avoir la peur de leur vie. Nous sommes le 14 décembre 1797. L’air est frais, quand tout à coup un bruit lugubre monte des entrailles de la terre. Les alentours du monastère empestent le soufre. Puis, les flammes de l’enfer apparaissent tout le long de la rive de la Manzanares qui coule toute proche. Une demi-heure plus tard, la terre tremble !

Ebingen, en Allemagne, 1911. Il est 22H30, un homme emprunte la rue principale pour rentrer chez lui. Tout à coup, une énorme boule de lumière épaisse sort du sol et lévite dans l’air, juste devant lui. La terre tremble, et la boule lumineuse disparait…
C’est encore un ruisseau de foudre que vont apercevoir des témoins, peu de temps avant le tragique tremblement de terre de San-Francisco, en 1911.
Plus proche de nous, en 1988, dans la région du Saguenay au Québec. Plusieurs personnes vont voir un « globe de lumière rose pourpre » se déplacer sur le fleuve Saint-Laurent. Onze jours plus tard, ce sera le plus important tremblement de terre connut jusqu’à ce jour en Amérique du Nord. La secousse sera ressentie jusqu’à Washington D.C !

Pourtant très rares, ces phénomènes optiques sont connus et documentés depuis longtemps. Le monde scientifique les nomme « lumières de séisme » ou « lumières sismiques ». Ils apparaissent avant, pendant ou après une activité sismique (tremblement de terre ou éruption volcanique). Ils ont terrifié les hommes qui y voyaient l’œuvre divine, ou pire…

Un début d’explication tendrait cependant à disculper les forces surnaturelles. Une équipe scientifique à étudié des dizaines de cas, remontant pour certains loin dans le passé et en a émis une hypothèse. Ces phénomènes lumineux surviendraient en période d’activités sismiques, où les failles tectoniques se sont rompues quasiment à la verticale. La friction d’un certain type de roches (basalte…) crée et libère un plasma ionisé qui au contact de l’atmosphère produit des charges électriques sous formes de boules lumineuses, étincelles, lueurs et autres feux arcs-en-ciel. Le but de cette étude est de comprendre le phénomène et surtout d’éventuellement de pouvoir anticiper la survenue d’un tremblement de terre.

En Avril 2009, un habitant d’Aquila en Italie, n’arrivant pas à trouver le sommeil, aperçoit des lueurs se refléter sur les meubles de sa cuisine. Il décide de regarder par la fenêtre et remarque des flashs étranges accompagnées d’une élévation inhabituelle de la température ambiante. Se rappelant un documentaire sur les « lumières sismiques », il se précipite hors de sa maison avec sa famille pour se mettre à l’abri. Quelques minutes plus tard, un tremblement de terre meurtrier rasera quasiment tout le village, provoquant d’énorme dégâts dans toute la région.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s